haut niveau

Haut-niveau

La FFSA s’est vue reconnaitre en mars 2009 par la Commission Nationale du Sport de Haut-Niveau du Ministère des Sports 7 de ses sports « disciplines de haut-niveau » : Athlétisme, Basket-ball, Football, Natation, Tennis de Table, Ski Alpin et le Ski Nordique.

 

A ce jour, la FFSA a listé 68 sportifs bénéficiant du statut Ministériel de sportif de haut-niveau et s’est mobilisée pour mettre en place le parcours d’excellence sportive avec 5 Pôles France agréés par le Ministère des Sports, permettant à ses sportifs de haut-niveau de se préparer de façon optimale en collaboration avec les fédérations de clubs ordinaires. 

La FFSA procède à la labellisation de ces clubs ordinaires qui sont les structures associées du PES (Parcours de l'Excellence Sportive). Les sportifs de haut-niveau s'y entraînent au quotidien. 

Téléchargez la liste des clubs pôles labellisés FFSA.


Pour connaître le chemin de sélection des sportifs déficients intellectuels aux Jeux Paralympiques, cliquez-ici.

 
Affichage par:

 Une équipe de France d'athlétisme prometteuse !

Une équipe de France d'athlétisme prometteuse !

Championnat Open d'athlétisme de Grosseto (Italie)

 

 

Début avril une délégation de huit athlètes français était à Grosseto pour les championnats IPC d'Italie Open. Une prise de température encourageante.

 

"Je suis parti quelques jours avant le reste du groupe avec Gloria, Laurie et Aminata pour leur faire passer la classification IPC mais le véritable but de notre participation était de confronter nos athlètes à leurs adversaires au niveau international et d'aller chercher des minima pour ouvrir des quotas pour l'équipe de France paralympique."

 

Lancers

Nos deux lanceuses Aminata Camara et Gloria Agblemagnon se sont surpassées et ont toutes deux amélioré leur record personnel. Aminata lance à 11,54 m tandis que Gloria avec 11,60 m établit le nouveau record de France. Avec 12,18 m Damien Rumeau réussit un lancer correct mais ne confirme pas sa belle prestation (12,47 m) réalisée quelques semaines plus tôt à Ancône. Pas d'inquiétude tout de même puisqu'il possède une bonne marge de progression.

 

Longueur

Daniel Royer reprend la saison de longueur en extérieur. Or les conditions défavorables, un vent de face, ne lui permettent pas de s'exprimer : Daniel cale à 5,60 m, encore loin des 6 m souhaités. Quant à Virginie Dreux avec 4,37 m elle confirme ses performances actuelles.

 

Courses

Laurie Brandel, inscrite sur le 400 m féminin, effectuait sa première sortie internationale en extérieur. Venue prendre la température, Laurie finit première avec une très belle course en 1'03''. Elle réalise un minima A IPC et gagne surtout une étape du Grand Prix d'athlétisme IPC. Une bonne performance de début de saison, d'autant plus rassurante qu'elle aussi possède une bonne marge de progression.

 

1500m

Renaud Brelik (4'27) et Marion Candelier (5'27) font leurs performances actuelles. Nous savons qu'ils peuvent faire mieux.

 

 

"Le bilan est bon : Laurie fait une très belle performance, nos deux lanceuses sont en progression, tandis que les autres athlètes confirment leurs performances. Au-delà de l'aspect sportif ils ont renvoyé une bonne image de l'équipe de France : sérieuse, soudée mais aussi conviviale. Ils étaient d'ailleurs les seuls dans les tribunes à encourager leurs camarades, souligne Hervé Dewaele. Cet open nous a permis de rencontrer beaucoup d'athlètes et de fait de nous rendre compte que nous sommes plutôt bien partis mais ce n'était que la répétition avant le championnat d'Europe IPC qui se tiendra à Grosseto du 10 au 16 juin."

 Annonce des premiers sélectionnés pour les Trisome Games !

Annonce des premiers sélectionnés pour les Trisome Games !

Ce lundi 21 mars 2016 est la journée mondiale de la trisomie 21. Cette journée a été créée en 2005 à l’initiative de la France, depuis 2012 elle est reconnue par l’ONU. Pour rappel, la trisomie 21 est une anomalie chromosomique congénitale provoquée par la présence d’un chromosome surnuméraire pour la 21e paire. C’est l’une des maladies génétiques les plus communes.

 

Au niveau sportif, une confédération des fédérations internationales existe pour  les sportifs porteurs de trisomie 21 : elle se nomme la SU-DS (Sports union down-syndrom). Ces fédérations organisent des championnats d’Europe et championnats du Monde, depuis 15 ans environ en natation et plus récemment dans les autres. Elles ont créé des règlements adaptés aux sportifs.

 

Cette fédération internationale rejoint donc l’esprit fédéral par le niveau d’exigence qu’elle se donne, par la prise en compte des sportifs, par l’affirmation de la légitimité du handicap mental et de la performance, et en offrant des compétitions adaptées et de qualité. Depuis 2014, les sportifs trisomiques de la FFSA ont participé à quatre compétitions internationales en tennis de table et natation.

 

Un pôle d’entraînement, d’excellence et d’expertise se crée pour proposer aux sportifs trisomiques qui le souhaitent une préparation de haut-niveau afin qu’ils puissent participer à ces compétitions internationales en toute sécurité en athlétisme, natation, tennis de table et ski, les disciplines de haut-niveau de la FFSA.

 

Sa première mission : préparer les sportifs aux 1ers Trisome Games, regroupements des championnats du Monde de l’ensemble des disciplines. Plus de 1000 sportifs sont attendus en Italie au mois de juillet 2016.

 

Pour cette 11ème journée internationale de la trisomie 21, la FFSA dévoile la liste des premiers sélectionnés pour la première édition des Trisome Games :

 

Natation :

 

 

Tennis de table :

 

 

A venir, les sportifs en athlétisme.

 

 L'Équipe de France d'athlétisme Sport Adapté en grande confiance

L'Équipe de France d'athlétisme Sport Adapté en grande confiance

Alors que l'année 2016 est décisive pour les qualifications aux Jeux paralympiques de Rio, les athlètes tricolores l'ont entamé en réalisant des performances de premier ordre lors du championnat du monde indoor Inas qui s'est déroulé du 9 au 14 mars à Ancône en Italie.

 

Aperçu...

 

"Nous avons opté pour une délégation restreinte de 12 athlètes, c'est-à-dire ceux réellement capables d'accéder au podium, confie le DSF Frédéric Drieu. Nous avions pour objectif 9 médailles, mais c'était sans compter sur le 4x200m et sur le fait que plusieurs athlètes, motivés par l'enjeu, ont sensiblement amélioré leurs performances. Résultat, nous revenons avec 13 médailles : 3 de bronze, 7 d'argent et 3 d'or."

 

Parmi ces bons résultats, les deux très belles performances des lanceuses de poids, Gloria Agblemagnon et Aminata Camara, respectivement médaille d'or et médaille de bronze, portent à 4 le nombre de minima A validés par l'Équipe de France Sport Adapté. Rappelons que la réalisation de minima A ne permet pas aux athlètes tricolores d’obtenir une qualification directe aux prochains Jeux Paralympiques.  

 

Au-delà des performances, l'ambiance qui règne au sein de la délégation française est un signe qui ne trompe pas. Le groupe qui a déjà vécu trois semaines ensemble lors de Global Games, est plus soudé que jamais et a entamé le cycle de compétition 2016 avec confiance et décontraction, tout en prenant la mesure des impératifs de sélection pour les Jeux de Rio.

 

"Nos sportifs sont performants car non seulement leurs clubs FFA, très impliqués, insufflent une vraie dynamique de préparation, mais aussi car c'est en compétition, c'est-à-dire dans l'adversité, qu'ils réalisent leur meilleurs performances, battant leurs propres records ainsi que des records de France [cinq durant ce championnat, ndlr]... ce qui est vraiment très encourageant."

 

L'exemple le plus parlant étant celui de Rachid Boutasghount qui lors du championnat de France de cross FFA (3000 m) plafonnait à 9'04, et qui a décroché à Ancône une médaille de bronze en passant sous la barre des 9' (8'54), établissant dans le même temps le nouveau record de France.

 

D'excellents résultats donc même si la route jusqu'aux Jeux paralympiques de Rio est encore longue. L'Équipe de France d'athlétisme Sport Adapté devait ainsi enchaîner les prochains mois de nombreuses compétitions internationales : rendez-vous début avril à New-York pour le championnat du monde de cross INAS, puis à Grossetto (Italie) pour un Open IPC, fin mai en Suisse pour le Grand Prix d'athlétisme, et mi-juin de nouveau à Grossetto pour le championnat d'Europe INAS.

 

Retrouvez ici l'ensemble des résultats des athlètes tricolores.

 Place aux athlètes !

Place aux athlètes !

Une semaine après les mondiaux de Ski, l'INAS organise cette fois-ci les championnats du Monde d'athlétisme indoor à Ancona en Italie.

 

La compétition se déroulera pendant toute cette semaine. La délégation tricolore s'est envolée hier pour rejoindre les terres italiennes. L'Équipe de France d'athlétisme Sport Adapté est composée de 12 athlètes, voici le détail du programme où nos français sont engagés :

 

  • Rodrige Massianga : 60 m et 200 m
  • Daniel Royer : 65 m haies ; pentathlon ; saut en longueur et saut à la perche
  • Renaud Brelik : 800 m et 1 500 m
  • Rachid Boutasghount : 1 500 m et 3 000 m
  • Sébastien Mengual : Triple saut et 800 m
  • Virginie Dreux : 400 m ; 1 500 m ; pentathlon et saut en longueur
  • Marion Candelier : 1 500 m et 3 000 m
  • Damien Rumeau : lancer du poids
  • Gloria Agblemagnon : lancer du poids
  • Saby Chevalme : 800 m et 1 500 m
  • Aminata Camara : lancer du poids
  • Laurie Brandel : 60 m et 200 m

 

Les hommes (sprinteurs) seront engagés sur le relais 4 x 200 m et le 4 x 400 m.

 

Nous souhaitons bon courage à l'ensemble de nos sportifs et espérons que les performances seront au rendez-vous !

 

 Cinq médailles pour les Bleus !

Cinq médailles pour les Bleus !

La semaine dernière se sont déroulés les championnats du Monde de Ski alpin et nordique INAS FID en parallèle des premiers Winters Games européens. Cette compétition a rassemblé les meilleurs skieurs mondiaux en situation de handicap mental. L'équipe de France composée de 8 sportifs (6 hommes et 2 femmes) ont realisé une très belle compétition.

 

Chaque épreuve donnait lieu à deux classements finaux : monde et europe. Les Bleus ont débuté de la meilleure des manières en obtenant la médaille d'or au slalom par l'intermédiaire d'Antoine Maure. Une première place synonyme de double titre : champion du monde et d'Europe. Par la suite, notre tricolore ne resta pas en reste en décrochant une seconde médaille d'argent au classement européen au Géant (4ème temps au classement monde). Puis pour finir, il enchaîna avec une dernière performance lors de l'épreuve du super G, en terminant à la seconde marche du podium européen. Antoine Maure rentre ainsi avec 4 médailles au compteur.

 

Ses camarades (Béatrice Balsarin; Benoît Frecon et Paul Riche) ont pour leur part réalisé une compétition intéressante, ils ont mis en application toutes les techniques travaillées en amont lors des stages préparatoires. Cette compétition s'inscrit dans une continuité et les résultats (en terme de "médailles") se verra lors des prochains rendez-vous internationaux.

 

Concernant, l'équipe nordique, nos sportifs ont décroché une seule et unique médaille lors du relais homme (3 x 1.2 km) en terminant à la troisième place européenne (4ème temps au classement monde). Nadia Cochet, quant à elle, n'a pas réussit à se hisser sur les premières marches des podiums.

 

Nous tenons à féliciter l'ensemble de nos sportifs pour leur performance ! Bravo également à l'encadrement !

 

Retrouvez ici l'ensemble des résultats de la compétition : 

 

ALPIN

Béatrice Balsarin : slalom disqualifiée, géant 5ème monde/4ème europe, super G 5ème monde/4ème europe, 

Benoît Frecon : slalom 11ème monde/6ème europe, géant 14ème monde/9ème europe, super G 11ème monde/4ème europe, 

Antoine Maure : slalom 1er monde et europe, géant 4ème monde/2ème europe, super G 4ème monde/2ème europe

Paul Riché : slalom 9ème monde/4ème europe, géant 13ème monde/8ème europe, super G disqualifié 

 

NORDIQUE

Nadia Cochet : 3,6 m TL 5ème, 4,8 km TL 4ème

Mickaël Gonnard : 6km TL 10ème, 9,6 km TL 11ème, relai 3x1,2 km CL 4ème monde/3ème europe

Alain Loup : sprint 1,2km class 15ème, 9,6 km TL 12ème, relai 3x1,2 km CL 4ème monde/3ème europe

Alain Payebien :  sprint 1,2km class 16ème, 9,6 km TL 13ème, relai 3x1,2 km CL 4ème monde/3ème europe

Dorian Traversaz : 6km TL 6ème, 9,6 km TL 10ème, relai 3x1,2 km CL 4ème monde/3ème europe

 

 

123456789101112131415161718192021222324 Suivant >

 
 
 
Mentions
légales
Plan
du site
Espace
licences
Nous
contacter
Liens Développement
durable
L@ Boutique facebook twitter
youtube dailymotion