haut niveau

 

 
Affichage par:

 Lucas en finale !

Lucas en finale !

Un seul tricolore est toujours en course pour décrocher le titre européen en simple. Lucas Créange, récent Champion du Monde s’est qualifié pour la finale de l’Euro. Il a battu en demi-finale, l’ukrainien Andrii Navrotskyi sur le score de 3 sets à 1. Dans l’autre demi-finale, c’est le belge Florian Van Acker (3ème mondial) qui sortit vainqueur (3-0). Lucas l’affrontera en fin de journée, pour suivre en direct la rencontre cliquez ici.

 

Pascal Pereira Leal a été éliminé en quart de finale (3-0), par le futur finaliste et adversaire de Lucas.

 

La compétition reprendra par le tableau par équipe. La France tentera de conserver les deux titres obtenus l’année dernière. L’équipe masculine est composée de Pascal, Lucas et Richard Vallée. Les Bleus affronteront pour commencer l’équipe autrichienne puis les russes emmenés par Kemal Gayfullin, 15ème joueur mondial. L'équipe féminine est représentée par Magali Rousset et Mélanie David.

 

Nous souhaitons à tous nos pongistes une très bonne journée de compétition.

 Lucas en finale !

Lucas en finale !

Un seul tricolore est toujours en course pour décrocher le titre européen en simple. Lucas Créange, récent Champion du Monde s’est qualifié pour la finale de l’Euro. Il a battu en demi-finale, l’ukrainien Andrii Navrotskyi sur le score de 3 sets à 1.

Dans l’autre demi-finale, c’est le belge Florian Van Acker (3ème mondial) qui sortit vainqueur (3-0). Lucas l’affrontera à 17h15, pour suivre en direct la rencontre cliquez ici.

 

Pascal Pereira Leal a été éliminé en quart de finale (3-0), par le futur finaliste et adversaire de Lucas.

 

La compétition reprendra par le tableau par équipe. La France tentera de conserver les deux titres obtenus l’année dernière. 

 

L’équipe masculine est composée de Pascal, Lucas et Richard Vallée. Les Bleus affronteront pour commencer l’équipe autrichienne puis les russes emmenés par Kemal Gayfullin, 15ème joueur mondial. L’équipe féminine est quant à elle représentée par nos pongistes : Mélanie David, Magali Rousset et Véronique Cateau.

 

Nous souhaitons bon courage à l’ensemble de nos sportifs pour ces prochains jours de compétition.

 

 Direction l'Euro ITTF pour nos pongistes

Direction l'Euro ITTF pour nos pongistes

Après les Global Games en Equateur, l’équipe de France de tennis de table Sport Adapté reprend le chemin de la compétition. Cette fois-ci direction le Danemark, pour y disputer l’Euro ITTF du 12 au 17 octobre 2015, une compétition européenne de haut niveau.

 

La sélection tricolore est composée de six tricolores : quatre hommes dont Lucas Créange, récent Champion du Monde, Pascal Pereira Leal, Antoine Zhao et Richard Vallée. Deux femmes représenteront la France en l’honneur de Magali Rousset et Mélanie David.

 

Lors de la première journée, les Bleus ont connu quelques difficultés à s’imposer. Chez les dames, Magali et Mélanie s’inclinèrent à deux reprises sur le score de 3 sets à 0. Une entrée en matière un peu difficile.

 

Chez les garçons, Antoine s’inclina  lors de son premier match en trois sets face à l’hongrois Peter Palos. Pascal quant à lui sortit vainqueur de sa rencontre (3-0) face au russe Sergey Potapov. Cependant, pour son second rendez-vous, notre tricolore perdit face à l’ukrainien Andrii Navrotskyi (3-0). Lucas notre dernier tricolore engagé, connu un match âpre et serré face au belge Florian Van Acker, malheureusement, Lucas s’inclina en 5 sets.

 

Aujourd’hui, le programme des tricolores est :

 

Mélanie David – Elena Prokofeva

Magali Rousset – Natalya Kosmina

Antoine Zhao – Kemal Gayfullin

Lucas Créange – Michael Trnka

Pascal Pereira Leal – Günter Daschill

 Présentation Euro de football INAS 2016

Présentation Euro de football INAS 2016

Le mardi 6 octobre, au centre cuturel Joseph Kessel de Villepinte a eu lieu la présentation de l'Euro de football INAS 2016 qui se déroulera du 27 septembre au 6 octobre 2016.

 

Cette soirée a permis de présenter les actions de promotion de l'Euro et de parler des objectifs à atteindre pour l'Équipe de France.

Différentes animations promotionnelles seront prévues telles que des animations avec les villes de Paris et de Saint-Denis, des animations Sport Adapté Jeunes, un Sport Adapté Foot Tour ainsi que des actions de sensibilisation dans les villes hôtes (Saint-Denis, Garges-lès-Gonesses et Villepinte).

 

Pour cette édition, le Comité d'Organisation Local attendent 8 équipes européennes : l'Irlande, la Suède, l'Allemagne, l'Italie, la Pologne, l'Angleterre, les Pays-Bas et la France.

 

Un objectif pour les Bleus ? Décrocher le titre européen afin de récompenser leurs efforts depuis ces 5 dernières année.

 

À un an de l'Euro, nous leur souhaitons bon courage pour les entraînements !

 Interviews au retour des Global Games

Interviews au retour des Global Games

La délégation française est rentrée mardi 27 septembre les valises remplies de médailles et de souvenirs.

 

À l'arrivée, nous leur avons posé quelques questions sur les Global Games, voici leurs ressentis : 

 

Marc Truffaut, Président de la Fédération Française du Sport Adapté

 

-          Marc peux-tu me faire un bilan rapide de ces Global Games ?

 

 " Le bilan va se faire surtout au niveau de l’équipe. Je crois qu’on a démontré que le système français mis en place par la Fédération Française du Sport Adapté a largement porté ses fruits des pôles de haut niveau, une reconnaissance par le Ministère, c’est un modèle qui est quasiment unique et là on voit qu’elle est passée de 3 médailles il y a 4 ans à 27 médailles dans toutes les disciplines. Sauf pour la natation mais on savait que c’était une équipe en reconstruction et très jeune nous pouvons donc être satisfaits des records, que ce soit personnel ou même des records de France. Du coup, ça permet d’affirmer que c’est devenu un modèle au niveau international au niveau international. "

 

-          Et pour la cohésion et l’expérience de l’Équipe de France ?

 

" Là, je crois qu’on l’a largement expérimentée. Les conditions n’ont pas été simples. L’organisateur ayant été souvent défaillant, ça nous a obligé à revoir un peu nos plans. Ce n’était pas des conditions idéales pour pouvoir performer et du coup, il y a eu une grande cohésion d’équipe qui a fait que les sportifs ne se sont pas aperçus de cette défaillance on a pu pallier à tout ça et je crois qu’au-delà des médailles, c’est la meilleure récompense qu’on pouvait avoir je crois. "

 

Marie-Paule Fernez, Directrice Technique Nationale

 

-          Marie-Paule, peux-tu me faire un petit bilan de cette aventure ?

 

" Petit bilan, ça va être compliqué tellement ça a été une épopée extraordinaire dans une organisation qui au finale été très compliquée compte tenu du changement de site sur les trois dernières semaines. Mais il y a eu un énorme travail collectif des STAFF et des équipes qui nous ont vraiment permis de surmonter ça. Les résultats sont bien là et ce sont des résultats sans précédents. "

 

-          Le bilan sportif alors ?

 

" Le bilan sportif est sans précédent puisque nous rentrons avec 27 médailles, 8 d’or, 9 d’argent et 10 de bronze. On était revenus des précédents Global Games avec  trois médailles simplement. Au-delà de ça, c’est quasiment toutes les disciplines qui ont été médaillées ; petite exception en natation puisque le niveau est très très haut. Il y avait 30 nations et notre récompense est de revenir avec des records de France. Nous récoltons aujourd’hui les fruits du Haut Niveau à la FFSA. "

 

Gloria Agblemagnon, lanceuse de poids, marteau et disque de l’Équipe de France d’Athlétisme Sport Adapté

 

" Je m’appelle Goria Agblemagnon, j’ai 17 ans et j’ai fait du lancer de marteau, du poids, du disque au Global Games et j’ai gagné une médaille d’or au marteau. " 

 

-          Qu’est e que ça te fait de gagner une médaille d’or aux Global Games ?

 

" Bah, ça fait… C’est  cool, c’est génial en fait. C’est la première fois que je suis Championne du Monde et c’est vraiment incroyable. "

 

-          Et l’aventure, comment tu l’as vécue ?

 

" Je l’ai bien vécue, oui mais par contre le manque de famille, d’amis et tout ça, ça m’a manqué mais ça fait du bien de revenir en France. "

 

 

Jérémy Pereira, Cycliste de l’Équipe de France Sport Adapté

 

Je suis Jérémy Pereira, j’ai 21 ans, je suis né le 4 juillet, je suis cycliste sportif de l’Équipe de France. Avec Mickaël Collin, on a été médaillés. La première course s’est fait sur 21 km : La première médaille au contre-la-montre par équipe. On a gagné tous les deux une médaille d’or. La deuxième équipe, j’ai fini deuxième après l’équatorien qui est arrivé premier sur la course individuelle. Je suis tellement content de revenir en France que je sens un coup de joie autour de moi. Ça restera vraiment un bon souvenir. C’est le seul pays où j’ai été le plus loin au monde. C’est la première fois que j’ai fait ça. » - Jérémy Pereira, Cycliste de l’Équipe de France. "

 

Romain Straub, Entraîneur de l’Équipe de France de cyclisme Sport Adapté

 

" Bilan très positif car c’était l’inconnu pour nous. On a eu deux belles médailles dont le titre de champion du monde par équipes qui a ouvert le compteur de l'équipe de France. C'est très prometteur pour l'avenir car on a gagné mais c'est encore très perfectible. Sur place, il a fallu s'adapter et faire preuve de solidarité mais Henri Miau, Hervé Dewaele et Marie-Paule Fernez ont fait en sorte de soulager les staffs. "

 

Myriam Praom, Responsable de la vie quotidienne de l’Équipe de France de cyclisme

 

" La vie quotidienne a été compliquée. C'était bien pour les jeunes car l’encadrement était très soudé. Sur le plan pratique c'était plus difficile. Il y a eu une bonne ambiance, c'était une découverte pour moi. Cela a été enrichissant pour tout le monde. On est content de revenir en France. C'est de voir un comité d’accueil à notre arrivée et c'était important pour nos jeunes. "

 

Bruno Plumecocq, Entraîneur de l’Équipe de France de futsal Sport Adapté

 

" Bilan mitigé. Très bonne réussite sportive dans l'ensemble pour le Futsal. Je suis content des gamins et du jeu produit. On passe de peu à côté de la finale suite à un concours de circonstances et un trop plein d’émotion face à l’enjeu. Mais on est content d'avoir une médaille même si on aurait pu aller chercher l'or. Côté organisation sur place c'était limite à tous les niveaux. Maintenant il faut rebâtir une équipe à onze pour l'Euro 2016 en France. Ce sera un bel objectif. " 

 

 

 

 

< Précédent 123456789101112131415161718192021222324252627282930 Suivant >

 
 
 
Mentions
légales
Plan
du site
Espace
licences
Nous
contacter
Liens Développement
durable
L@ Boutique facebook twitter
youtube dailymotion